A la découverte de Medjugorje : Journée mariale à la Cathédrale le samedi 1er juin

La publication, le dimanche 12 mai 2019, dans Vatican News, de l’autorisation officielle par le Pape François de conduire des pèlerinages à Medjugorje est l’occasion de mettre en évidence les richesses spirituelles de ce lieu et les grâces que beaucoup on pu y recevoir.
C’est pourquoi la paroisse Cathédrale Toulon-Centre organise, le samedi 1er juin 2019, de 10h à 16h30 à la Cathédrale, une journée mariale spéciale consacrée à la découverte de Medjugorje. Le programme de cette journée est inséré ci-dessous.
En prélude à cette journée, il s’avère particulièrement intéressant, pour comprendre la décision du Pape François, de prendre connaissance de l’article d’Andrea Tornielli, “Medjugorje, la foi mariale et la décision du Pasteur“, paru le même jour dans Vatican News.

 

L’autorisation des pèlerinages est un signe de reconnaissance du bien qui advient dans le sanctuaire paroissial, où de nombreuses personnes se rapprochent des sacrements.

Andrea Tornielli – Cité du Vatican

Pour comprendre les raisons et la signification profonde de la décision de François d’autoriser des pèlerinages à Medjugorje, il est utile de relire quelques passages de l’exhortation apostolique Evangelii Gaudium. le document qui retrace le cours de son pontificat. Dans ce texte, le Pape rappelle que « dans la piété populaire, on peut saisir la manière dont la foi reçue s’est incarnée dans une culture et continue à se transmettre ». Il rappelle également, en citant les paroles du document final de la Conférence des évêques latino-américains d’Aparecida, que « marcher ensemble vers les sanctuaires et participer à d’autres manifestations de piété populaire, en emmenant avec soi ses enfants ou en invitant d’autres personnes est en soi un acte d’évangélisation ». « Ne forçons pas ou ne prétendons pas contrôler cette force missionnaire », conclut le Souverain Pontife.

C’est un fait que des millions de pèlerins ont vécu ces dernières années une expérience de foi significative sur le chemin de Medjugorje : les longues files d’attente aux confessionnaux et les adorations eucharistiques du soir dans la grande église paroissiale, où les fidèles agenouillés ne laissent plus un mètre-carré de libre, en témoignent.

« Je crois qu’à Medjugorje, il y a la grâce. C’est indéniable. Il y a des gens qui se convertissent », a dit le Pape en 2013, lors d’un dialogue avec le Père Alexandre Awi Mello, mariologue et aujourd’hui secrétaire du Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie. Dans cette interview, qui a donné un livre [“C’est ma Mère. Rencontres avec Marie”, éditions Città Nuova), François a mis clairement en garde contre l’importance prise par les voyants et la multiplication des messages et des secrets. Mais sans jamais négliger les fruits positifs de l’expérience des pèlerinages. Dans la préface de ce livre, le théologien argentin Carlos Maria Galli écrivait : « Pour François, la chose la plus importante est la foi mariale du “peuple saint fidèle à Dieu”, qui nous enseigne à aimer Marie au-delà de la réflexion théologique. En tant que fils et membre, comme tout autre, du Peuple de Dieu, Bergoglio -François- participe au “sensus fidei fidelium” et s’identifie avec la profonde piété mariale du peuple chrétien ».

C’est précisément pour cette raison que, en continuant à étudier le phénomène de Medjugorje et sans qu’il y ait de déclaration sur l’authenticité des apparitions, le Pape a voulu prendre soin de ceux qui font face aux difficultés du voyage pour aller prier dans ce lieu.

C’est pourquoi il voulait avoir son propre envoyé permanent, un évêque dépendant du Saint-Siège, chargé de la pastorale des pèlerins. C’est pour cette raison qu’il décide maintenant d’aller au-delà de ce qui a été déclaré il y a plus de vingt ans par la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, qui autorisait les pèlerinages à Medjugorje, mais seulement “de manière privée”. Désormais, les diocèses et les paroisses pourront organiser et guider les pèlerinages qui sont l’expression de la piété mariale du peuple de Dieu.

Vatican News-12 mai 2019